Map

SUITE ARBORICOLE

Pascal Servera
Du dimanche 4 juillet au samedi 31 juillet
Art&Fact l’espace
17 Rue des Suisses, Arles, France
Vernissage : mardi 6 juillet à 18:00

La figure humaine n'apparaît pas dans les œuvres de Pascal Servera, comme s'il évitait la citation directe de ce qui semble être le sujet caché de l'œuvre présentée ici. Chez le photographe, on peut parler d'un véritable art du portrait arboricole, car ses modèles végétaux ont des visages, des trognes. 

On perçoit la solitude d'un être cerné par un organisme étranger et artificiel mais le propos ne verse pas dans la litanie plaintive ou accusatrice. On ne trouve pas véritablement de dénonciation dans le travail de Pascal Servera. Pas non plus de romantisme ou de lyrisme, pas de jugement. Il se passe quelque chose de l'ordre du constat dans la sobriété de la mise en scène, impression accentuée (ou induite ?) par l'absence du corps et du visage humains. 

Si l'arbre évoque l'être incompris, on constate aussi la vanité de la tentative de contention, de rectification d'une luxuriance naturelle finalement indomptable. On s'identifie à l'arbre plutôt qu'au béton, et le contraste qui frappait au premier abord perd finalement de son étanchéité. L'arbre est touchant dans ses stigmates et dans sa volonté vitale inconsciente, tout comme peut apparaître finalement touchante la tentation humaine d'ordonner un désordre supposé dans la nature.

Alice Popieul

Autour de cette expo

Un oeil dans la réserve 2021

Un oeil dans la réserve 2021

Du vendredi 15 octobre au mardi 1 mars

Anne ELIAYAN- Christian PIC
Durant la saison creuse, les artistes vous proposent de découvrir de nouvelles œuvres mais [...]

En savoir +